+1 (819) 580 0412 139 rue de Dunière, Gatineau QC, Canada Mon - Sun 8.00 - 18.00.

COORDINATEUR.TRICE TECHNIQUE DE PROJETS CCCM

Sud-Kivu, République démocratique du Congo
négociable Expires in 2 semaines

JOB DETAIL

Le Comité International pour l’Aide d’Urgence et le Développement en sigle « CIAUD-CANADA », Organisation non Gouvernementale Internationale de droit canadien, ayant son siège à Gatineau, QC J8V OG3 n°139 rue de Dunière, Canada a pour objet de fournir une assistance humanitaire dans les situations de crise dont notamment la famine, le désastre, les catastrophes naturelles, les conflits armés,  le développement communautaire dans les pays en voie de développement afin d’aider les populations à acquérir leur propre autonomie.

Les interventions du CIAUD CANADA sont focalisées sur la réponse d’urgence, le changement climatique, la protection et la gestion de l’environnement, la gestion durable des forêts, la protection (y compris des réfugiés, des personnes déplacées internes, des enfants, des femmes et filles, des sinistrés des catastrophes, des refoulés etc.), l’Education, la Santé –  nutrition – sécurité alimentaire, le développement économique, l’Eau, Hygiène et Assainissement, la Consultance- étude et recherche, la Réhabilitation des infrastructures de base.

Dans le cadre du projet de gestion classique des sites et centres collectifs avec intégration des mécanismes CCCM dans la province du Sud-Kivu (Sous-Délégation de GOMA), le CIAUD CANADA procède au recrutement d’un (e) Coordinateur.trice technique de Projets CCCM.

Numéro du Poste AVPE/CIAUD/011/04/2024/Z
Titre du Poste Coordinateur.trice technique de Projets CCCM
Zone Nombre SUD – KIVU / 1
Superviseur hiérarchique Directeur Pays
Durée du Contrat Sept (07) mois avec possibilité d’extension
Date limite 17/05/2024

Sous la supervision du Directeur Pays, le/la Coordinateur.trice technique de Projets CCCM pour tâches et responsabilités :

  • Positionnement externe

 

  • Relations externes ;
  • Assurer la représentation externe du CIAUD vis-à-vis des autorités locales et des autres parties prenantes du projet ;
  • Participer et en assurer le reporting (en interne) technique du secteur, les meetings sectoriels, les clusters et groupes de travail rassemblant toutes les parties prenantes telles que les bailleurs, les ONGs, les agences de l’ONU, et les institutions inter-gouvernementales ;
  • Assurer une coordination et une collaboration effectives avec les parties prenantes et les partenaires clefs, les ONGs, les organisations de la société civile, les groupes communautaires et les interlocuteurs gouvernementaux ;
  • ⁠Identifier les opportunités de collaboration et de coordination des actions avec les autres organisations pour s’assurer que nos activités capitalisent sur les leurs sans les répliquer
  • Développement de Projets

 

  • Rassembler et analyser les données primaires et secondaires ;
  • Analyser les activités et identifier les acteurs clefs du secteur ;
  • Identifier les besoins des populations les plus vulnérables par de fréquentes visites, la revue de la littérature, en concevant et en mettant en œuvre des enquêtes pertinentes sur ces besoins en lien étroit avec AME ;
  • Piloter les ateliers de conception des projets ;
  • Fournir des apports techniques lors de l’élaboration des propositions et s’assurer que les projets revus ou nouveaux du secteur visent une efficience maximale, un impact et des approches intégrées

 

  • Coordination et support technique interne Coordination

 

  • Soutenir le développement et maintenir une stratégie cohérente du (secteur) entre les zones d’intervention du CIAUD dans la province du Sud-Kivu
  • Promouvoir une approche et des méthodologies harmonisées entre les différents projets du secteur en développant et contrôlant l’utilisation d’outils communs, et en créant des formations de partages d’expériences et de bonnes pratiques ;
  • Briefer l’équipe du projet sur les principaux enjeux du secteur et les tenir au courant régulièrement ;
  • Coordination des partenaires et suivi de la prestation de services
  • Assurer la liaison et la coordination avec tous les partenaires et acteurs humanitaires travaillant dans les sites/communautés
  • Liaison et coordination avec les autorités locales responsables de l’administration du site et de la fourniture de services sur les sites ;
  • Formation des partenaires et des autorités locales aux principes CCCM et au sujet du CCCM ;
  • Soutien au responsable projet dans la liaison avec les clusters sous-nationaux (en particulier CCCM, abri, protection) ;
  • Suivi de la prestation de services par les partenaires au niveau du site. Soutien aux partenaires pour atteindre les normes minimales convenues et la qualité de la prestation de services ;
  • Signaler en temps utile toute lacune et/ou tout doublon dans la prestation de services et mettre en place des actions de plaidoyer en faveur de la réalisation des normes minimales convenues et de la qualité de la prestation de services ;
  • Accompagner les négociations avec les gardiens, les propriétaires terriens et les autorités locales pour garantir la mise en place d’un accord formel de propriété foncière et réduire au minimum le risque d’expulsion ;
  • Organiser des réunions internes du secteur mensuellement.

 

  • Direction technique

 

  • Définir les modalités et méthodologies du projet (incluant, sans s’y limiter, les spécifications techniques, l’identification et l’enregistrement des bénéficiaires, la sensibilisation et la distribution) ;
  • Développer tous les outils techniques liés au projet du secteur (ToRs pour les consultants et les évaluateurs, les rapports ad hoc, les rapports de capitalisation…) ;
  • Analyser la justesse, l’adéquation et l’impact potentiel de toutes les interventions du secteur dans la province du Sud-Kivu en se fondant sur les connaissances des besoins et des contextes ;
  • Apporter une aide technique à l’équipe pour que le projet soit mis en œuvre selon des standards de haute qualité ;
  • Diffuser les outils, recherches, bonnes pratiques et enseignements en interne et en externe par des publications, dans les réseaux, groupes de travail, lors d’évènements

 

  • Renforcement des capacités de l’équipe

 

  • Participer au recrutement et à la formation des membres des équipes ;
  • Identifier les besoins individuels de formation et garantir l’accès aux formations et aux opportunités de développement professionnel adaptées aux compétences manquantes et aux besoins ;
  • Fournir des formations aux équipes projets sur les activités du CIAUD et les bonnes pratiques ;
  • Développer le matériel d’apprentissage pour les différentes formations et le partager à l’équipe du projet ;
  • Développer des programmes de renforcement des compétences pour les acteurs locaux du secteur.

 

  • Liaison, mobilisation et responsabilisation de la communauté

 

  • Mettre en place des comités de gouvernance et de représentation communautaires et renforcer la coordination et l’établissement de relations avec les groupes de dirigeants et les membres de la communauté sur une base formelle et informelle ;
  • Formation et encadrement des comités de camp, des agences partenaires et des autorités locales sur les principes du CCCM et les sujets liés au CCCM ;
  • Organiser des réunions régulières avec la participation des représentants des comités et des communautés aux réunions de coordination ;
  • Superviser les activités de mobilisation menées par les assistants/travailleurs de proximité ou les membres/représentants de la communauté et soutenir la mobilisation communautaire des organismes partenaires, le cas échéant ;
  • Soutenir la mise en place de bureaux d’information et d’un mécanisme de réponse aux plaintes ;
  • Une fois mis en place, superviser le fonctionnement des bureaux d’information et du mécanisme de réponse aux plaintes, y compris la gestion des données et les renvois.

 

  • Protection transversale

 

  • Soutenir l’équipe de protection dans la mise en œuvre d’un mécanisme de plainte communautaire (CBCM) ;
  • Prendre en compte les questions de genre, de protection et de violence liée au sexe dans tous les aspects des activités ;
  • Promouvoir et adhérer à la politique et aux directives de prévention de l’exploitation et des abus sexuels (pour les résidents du site, le personnel du CIAUD, les agences partenaires, les travaux occasionnels) ;
  • Soutenir et promouvoir la participation des femmes, des jeunes, des personnes ayant des besoins spécifiques et des groupes marginalisés dans les mécanismes de gouvernance des camps et les activités du CCCM ;
  • Se référer aux partenaires de protection et en assurer le suivi pour identifier et traiter les cas de vulnérabilité au sein des sites ;
  • Coordonner l’aide aux personnes vulnérables lors des événements organisés dans les camps avec les partenaires de protection et les autres agences humanitaires (distribution, enregistrement, etc. ;
  • Veiller à ce que les principes de confidentialité des données soient respectés dans les activités de gestion des informations et à ce que les données sensibles des bénéficiaires soient protégées lorsqu’elles sont stockées ou partagées si cela est strictement nécessaire ;
  • Veiller à ce que toutes les interventions relatives à l’entretien des sites, aux infrastructures et aux abris soient effectuées avec la prise en compte des vulnérabilités et, lorsque des activités d’entretien des sites ou des abris sont mises en œuvre, toujours tenir compte de l’accessibilité aux infrastructures et de l’inclusion des personnes ayant des besoins spécifiques.

 

  • Abris/NFI/WASH/Cash

 

  • Coordonner et mettre en œuvre les activités complémentaires à la programmation CCCM ;
  • Coordonner et superviser l’enregistrement pour la distribution avec toutes les parties prenantes, superviser et aider à la hiérarchisation des vulnérabilités.

 

  • Infrastructure et maintenance du site

 

  • Participer à l’évaluation régulière des infrastructures du site et de l’état des services sur le site/dans la communauté (par exemple, le système de drainage, les routes, l’approvisionnement en eau, l’infrastructure communautaire) ;
  • Soutenir le/la chargé(e) d’infrastructure CCCM dans la préparation des plans pour les travaux sur le site et superviser la mise en œuvre par l’équipe d’infrastructure ou les entrepreneurs, selon les besoins ;
  • Prendre en considération les incidences environnementales des travaux d’infrastructure, de la planification à la mise en œuvre, et prendre toutes les mesures nécessaires pour atténuer ces incidences autant que possible.

 

  • Gestion de l’information

 

  • Superviser la collecte de données pour les activités de gestion de l’information et le partage d’informations avec les partenaires et les parties prenantes afin d’améliorer la coordination de l’assistance de base de données ;
  • Soutenir l’amélioration des systèmes de gestion de l’information sur le site en collaboration avec l’assistant gestionnaire de base de données, notamment : identification des lacunes en matière d’information, conception/examen des outils, des bases de données et des rapports, supervision de la collecte des données ;

 

  • Gérer la distribution

 

  • Assurer une excellente liaison entre le CCCM et les composantes Abris/NFI/ WASH/Cash du projet, en particulier par l’identification des personnes vulnérables ayant besoin d’une assistance complémentaire pendant les activités de sensibilisation et le renvoi des plaintes et des commentaires relatifs aux abris, aux NFI, à l’entretien des sites et aux infrastructures ;
  • Assister l’équipe (le cas échéant) pour toutes les questions liées à la construction d’abris temporaires ;
  • Travailler directement avec les points focaux communautaires pour promouvoir la transparence de la distribution et la sensibilisation de la communauté sur les sites ;
  • Superviser la gestion des articles en stock, en veillant à ce que les articles et leur transport sur le site soient planifiés de manière adéquate et en temps utile.

 

Qualification et Compétences requises.

  • Être de nationalité Congolaise et maitriser parfaitement le contexte opérationnel ;
  • Avoir au moins un diplôme de fin d’études universitaires (Licence) en Droit ou Sciences Sociales ou dans un domaine équivalent ;
  • Avoir une bonne connaissance des activités de renforcement de la gouvernance, mobilisations communautaires, de formation et de distribution ;
  • Au moins cinq ans d’expérience professionnelle avec une ONG internationale et/ou locale, idéalement impliquée dans la mise en œuvre directe de l’aide humanitaire aux réfugiés ou aux personnes déplacées ;
  • Une expérience dans des projets de soutien services communautaires, sur l’autonomisation des femmes, les activités pour les jeunes, la protection, la distribution ou l’enregistrement des personnes déplacées dans des camps de déplacés/réfugiés est un plus.
  • Au moins trois ans d’expérience dans un poste impliquant la gestion d’équipes ;
  • Une bonne connaissance des activités WASH et de réhabilitation d’infrastructures et un plus ;
  • Une expérience dans des projets de Coordination et Management de Camps est un plus ;
  • Bonne connaissance du contexte des déplacements en RDC ;
  • Bonne connaissance des principes humanitaires clés et du cycle de gestion de projet ;
  • Maitrise de MS Office (Excel, Word, PowerPoint) et capacité de rédaction
  • La maitrise de Kobo est un plus ;
  • Avoir la connaissance parfaite du français et une connaissance de l’Anglais pour le travail, la connaissance de la langue locale sera un atout ;
  • Être capable d’entretenir des relations de travail dans un esprit d’équipe ;
  • Avoir la capacité de travailler dans un environnement international et multiculturel ;
  • Avoir la capacité à exprimer les idées et les concepts oralement et par écrit d’une façon aussi claire et concise que possible ;
  • Exécuter toutes autres tâches demandées par sa hiérarchie dans le cadre de son travail.

Atouts et qualités

  • Sens du dialogue et de la négociation ;
  • Bonne gestion du stress ;
  • Connaissances des domaines d’intervention de CIAUD est un atout ;
  • Capacité à travailler sous pression.
  • Flexibilité/aptitude à travailler sur des activités d’urgence
  • Être animé par l’esprit d’équipe et capable de créer un climat propice au travail sur le terrain ;
  • Faire preuve de sérieux, de capacité d’adaptation et d’enthousiasme ;
  • Maîtriser les langues du territoire ;
  • Avoir un bon sens de l’organisation et des priorités ;
  • Être ponctuel, rigoureux, honnête et avoir le sens de la confidentialité.

Jours et horaires de travail

Les horaires du travail sont conformes à ceux en vigueur en RDC. Du fait contexte lié à la pandémie du coronavirus, des contraintes des programmes et des responsabilités du poste, il est demandé souplesse et flexibilité par rapport aux horaires et jours de travail.

En effet, il est important de signaler que ces éléments peuvent être modifiés pour répondre aux exigences des activités et du terrain.

Dépôt de candidature

Les candidatures doivent se faire à travers la plateforme ou en cliquant sur le lien suivant https://jobs.ciaud.ca/jobs/ en remplissant le formulaire élaboré à cet effet.

Assurez-vous d’avoir en possession une version PDF de votre Curriculum vitae, la lettre de motivation mais aussi les copies des diplômes et attestations des services rendus dans le même PDF.

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

Pour postuler, cliquez sur le bouton ‘Postuler’ se trouvant à côté du titre de l’emploi.

N.B. : SEUL(E) S LES CANDIDAT(E) S RETENU(E) S SERONT CONTACTE(E) S par TELEPHONE ou par COURRIEL.
LES BUREAUX du CIAUD – CANADA SONT « NON-FUMEURS »

Sud-Kivu, République démocratique du Congo

Emplacement