+1 819 328 8973 139 rue de Dunière, Gatineau QC, Canada Mon - Sun 8.00 - 18.00.

Coordinateur de projet Apatridie

Niamey
négociable Expires in 4 mois

JOB DETAIL

AVIS DE VACANCE DE POSTE EXTERNE INT02/CIAUDNI/08/2022

CONTEXTE :

Le Comité International pour l’Aide d’Urgence et le Développement en sigle « CIAUD-CANADA », Organisation non Gouvernementale Internationale de droit canadien, ayant son siège à Gatineau, QC J8V OG3 n°139 rue de Dunière, Canada a pour objet de fournir une assistance humanitaire dans les situations de crise dont notamment la famine, le désastre, les catastrophes naturelles, les conflits armés,  le développement communautaire dans les pays en voie de développement afin d’aider les populations à acquérir leur propre autonomie.

Les interventions du CIAUD CANADA sont focalisées sur la réponse d’urgence, le changement climatique, la protection et la gestion de l’environnement, la protection (y compris des réfugiés, des personnes déplacées internes, des enfants, des femmes et filles, des sinistrés des catastrophes, des refoulés etc.), la prévention et la réduction de l’apatridie, la sécurité alimentaire et de développement économique. Les équipes du CIAUD Canada se mobilisent avec des programmes de protection et avec des projets d’appui à la résilience économique.

Dans le cadre de son intervention humanitaire au Niger, sur financement du Haut-commissariat des Nations pour les Réfugiés (UNHCR), le CIAUD CANADA procède au recrutement d’un coordinateur de projet Apatridie pour son projet d’Appui à la prévention et la réduction de l’apatridie dans les régions de Tahoua, Tillabéri et Maradi  au Niger.

Titre du Poste Coordinateur de projet Apatridie
Nombre de Poste 1
Type de poste INT
Superviseur hiérarchique Coordinateur des programmes
Lieu d’affection Niamey
Date de publication 30 Juillet 2022
Date limite 06 Août 2022 à 00h00 TU

 

Rôle et responsabilités principales

  1. Planification du projet
  • Développer une stratégie globale de mise en œuvre du projet, systèmes, méthodes, outils et matériels ;
  • Planifier les différentes étapes de mise en œuvre du projet et donner des directives en priorisant et organisant les activités et les ressources pour atteindre les objectifs du projet.
  1. Suivi de mise en œuvre du projet
  • Superviser et gérer la mise en œuvre du projet en s’assurant que la qualité et les standards techniques sont pris en compte et respectés durant la mise en œuvre du projet ;
  • Organiser des réunions de coordination de projet régulières avec l’équipe projet ;
  • S’assurer que la consommation du budget et l’atteinte des objectifs ciblés sont revus au moins une fois par mois comme prévu dans le plan de travail ;
  • S’assurer que la mise en œuvre des projets est réalisée dans les délais, en termes d’objectifs et de budget, en utilisant des systèmes M&E efficaces pour atteindre les impacts souhaités ;
  • S’assurer que le projet est mis en œuvre en accord avec les guides et standards techniques pertinentes ;
  • Anticiper et atténuer les risques et résoudre tous les défis imprévus durant la mise en œuvre des projets ;
  • Mettre à jour régulièrement le plan de travail, le suivi des résultats et les autres documents pertinents pour une gestion de projet efficace.
  1. Administration et gestion opérationnelle de mise en œuvre du projet

Finances

  • En collaboration avec l’Administration et Finance Manager, et le Directeur Pays, suivre la consommation du budget et proposer des révisions budgétaires au besoin ;

Administration/RH

  • Participer au recrutement de l’équipe du projet (développement d’organigrammes, TDRs, élaboration et révision des tests, entretiens etc…)
  • S’assurer que l’équipe projet comprend et est capable de remplir leurs rôles et responsabilités ;
  • Suivre les plans de travail et les activités au jour le jour de l’équipe projet
  • Diriger l’équipe projet en collaborant avec soin ;
  • Assurer un environnement de travail positif et de bonnes dynamiques d’équipe ;
  • Réaliser des évaluations régulières de l’équipe et suivre la gestion de carrière ;
  • Gérer les conflits interpersonnels ;
  • Renforcer les compétences de l’équipe dans les secteurs pertinents.

Transparence

  • S’assurer que les rapports des projets et les différents documents (liste des bénéficiaires, feuilles de présence etc.) sont bien faits, compilés et archivés en accord avec les procédures CIAUD ;
  • S’assurer que les équipes sont informées et respectent le code de conduite et les procédures CIAUD.
  1. Relations externes
  • Entretenir de bonnes relations avec les partenaires du projet, le bailleur de fonds et les autorités locales, civiles, traditionnelles ainsi qu’avec les communautés  pour garantir la bonne conduite du projet;
  • Soutenir, faciliter ou réaliser les activités de liaison et de communication pour consulter activement et impliquer les bénéficiaires, les acteurs, les partenaires et les parties prenantes durant toutes les étapes de la mise en œuvre du projet ;
  • Cultiver de bonnes relations avec les acteurs locaux et internationaux, incluant les autorités gouvernementales et les acteurs non étatiques- en participant régulièrement aux réunions ;
  • S’assurer que tous les contacts avec les bénéficiaires sont conduits de manière respectueuse et sensible ;
  • Faire la liaison avec les bailleurs et travailler étroitement avec les partenaires sur les mises à jour du projet, visites de site et autres communications ;
  • Identifier les opportunités de collaboration et coordonner les efforts avec les autres organisations présents dans le cadre du consortium UNODC, OIM et UNHCR pour s’assurer que nos activités se capitalisent.
  1. Contrôle qualité
  • Évaluer les activités entreprises et s’assurer d’un usage efficient des ressources
  • Réaliser des visites terrain régulières pour apporter supervision et conseils techniques ainsi qu’une surveillance régulière des avancées des activités du projet
  • S’assurer que les leçons apprises sont documentées, partagées et prises en compte dans la planification des projets et la prise de décision
  • Assurer les contrôles de qualité, analyses de la valeur ajoutée et de l’impact, l’identification et la capitalisation des meilleures pratiques et leçons apprises et faire des retours pertinents pour le développement de nouveaux projets.
  1. Rapports
  • Fournir des informations régulières et actualisées des avancées et défis rencontrés aux superviseurs et aux membres des autres équipes
  • Rédiger des rapports narratifs internes et contribuer au développement des rapports financiers grâce à un suivi régulier du budget
  • Contribuer à la rédaction des rapports externes sur les avancées des projets, en s’assurant de la qualité et de la précision des informations techniques fournies.

Qualifications et compétences requises

  • Un niveau Master 2 en lien avec le poste en sciences juridiques, droit ou en sciences sociales,
  • Connaissance approfondie du Droit International Humanitaire, du Droit de l’Homme, du Droit des réfugiés, de la Protection Internationale.
  • Expérience d’au moins 3 ans dans le secteur de la prévention de l’apatridie, la nationalité et la Protection Internationale,
  • Maitrise de la charte universelle des droits de l’Homme, de la convention de 1951 sur les réfugiés, la convention de 1954 relative au statut des apatrides et celle de 1961 sur la réduction des cas d’apatridie, la convention de Kampala, les conventions sur le droit des enfants et des femmes.
  • Avoir une expérience dans une ONG internationale;
  • Une expérience de travail avec des partenaires variés, en particulier des ONG locales, autorités locales et services déconcentrés;
  • Expérience dans le renforcement des capacités des autorités et des autres acteurs clés sur les thématiques de l’apatridie, de la nationalité et de la protection de l’enfant ;
  • Engagement auprès des populations vulnérables.

Conditions particulières

  • Avoir une excellente capacité rédactionnelle et orale en français;
  • Une capacité de travail en partenariat étroit avec les acteurs;
  • Capacité de travail en équipe pluridisciplinaire associatifs et institutionnels;
  • Etre autonome, dynamique et organisé;
  • Avoir le sens de l’initiative et force de propositions;
  • Anticipation, Flexibilité et Adaptation;
  • Habilité à travailler sous pression
  • Etre autonome sur les fonctionnalités de base : Système d’exploitation Word, Excel, Powerpoint, Internet, Outlook
  • Définition du contenu et/ou création de bases de données est un atout.

 

  1. Dépôt de candidature

 Les candidatures comprennent une lettre de motivation (indiquant le numéro de l’avis du poste et le titre), un curriculum vitae ainsi que les attestations des services rendus et diplômes les plus pertinents doivent être adressés au Directeur Général du CIAUD-CANADA, en mentionnant sur la correspondance à l’objet du message, le numéro de l’avis de vacance et le titre du poste.

Pour postuler, les dossiers doivent nous parvenir à l’adresse électronique ci-après : ciaud@ciaud.ca    ou sur notre plateforme de recrutement en ligne sur le site : http://jobs.ciaud.ca

 

N.B. : SEUL(E) S LES CANDIDAT(E) S RETENU(E) S SERONT CONVOQUE(E) S
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

 

Date limite de dépôt des candidatures est fixée au 06 Aout  2022

 

Dr Mahamadou TOURÉ

Directeur Général 

CIAUD Canada

 

 

Emplacement